Maabo : déclarés mari et femme au nom de la musique.

De leur première rencontre en passant par leur collaboration musicale jusqu'à finir dans les liens du mariage, les Maabo sont devenus le couple le plus glamour.

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis
Maabo
Maabo

Entre Abdoul Khafor Mbacké Guissé et Aïssata Guissé c'est le destin qui les a uni de la plus belle des manières. La similitude de leur nom de famille résume parfaitement bien cette histoire d'amour que le destin a scellé. "Le Guissé, c’est du pur hasard" comme le dit NFU.

Aïssata Guissé alias Mia est venue à Dakar après l'obtention du Baccalauréat en 2013. Cette native de la région de Tambacounda baigne dans la musique depuis son plus jeune âge notamment dans les Foyers socioculturels. Et c'est à travers le Journal Rappé de Xuman et Keyti que la chanteuse Mia se fera connaître du grand public. La confirmation de son talent se fera avec la reprise de "Johnny" de Yémi Aladé et la parodie de "Diaga" de Thione Seck en featurings avec Makhtar.

Son mari No-Face Undacova (NFU) a rallié la capitale dakaroise en provenance de sa ville natale de Dahra Djolof. Il fait ses débuts dans la programmation musicale avec l'aide de quelques amis pour celui qui n'a jamais fréquenté l'école française mais initié dans des études coraniques. Cette collaboration lui ouvrira de nouvelles rencontres avec Gaston, Keur Gui, Simon, Xuman entre autres... Son surnom de NFU vient du fait de son appartenance religieuse avec un père très religieux. "Mon père est un guide religieux, un Cheikh avec des disciples. Il était important pour moi de me démarquer de cette sphère religieuse. Puisque j’avais choisi de faire de la musique, j’ai décidé de masquer mon visage. Mais au final, je me suis rendu compte que c’était un peu marginal. J’ai fini par changer mon nom et de me rebaptiser No-Face. Pour coller à cette identité, je ne me départi jamais de mes lunettes noires fumées."

Revenant sur leur rencontre, cela s'est fait par le biais de la musique avec un épisode du Journal Rappé qu'ils devaient organisés à 3 avec Makhtar. Les choses se sont ensuite accélérées pour les deux artistes. Mia d'ailleurs évoque cette rencontre fortuite "Auparavant, nous ne nous étions jamais vus. Mais, comme nul ne peut échapper à son destin, l’amour a eu raison de nous.". Son mari lui emboite le pas "Nous avons fait connaissance par le biais d’une passion commune qu’est la musique. De fil en aiguille, nous avons sympathisé et ça a fini par une relation amoureuse, au bout de deux semaines. D’emblée, je lui ai fait part des intentions assez sérieuses que j’avais envers elle... Après trois mois, je l’ai demandée en mariage, pour couper court à toutes indiscrétions. Dans le monde du show-biz dans lequel on évolue, certains auraient pu penser que je sortais avec elle pour obtenir des faveurs." 

La vie d'artiste n'enfreint en rien leur relation de couple et le duo a trouvé la solution pour mener leurs activités à bien. "Nous sommes tous deux passionnés de musique, mais elle ne prend tout de même pas le dessus sur notre vie de couple" confiait NFU. Une réponse que vient appuyer son épouse "Je rejoins mon époux. La musique fait partie de notre vie, mais elle ne nous bouffe pas."

Les Maabo continuent de se montrer tout aussi glamour et adulés du public sénégalais qui ne s'en passe plus de ce duo.

Par Luss Amadeus

10.02
Astar: la star sort une nouvelle vidéo

Astar rend grâce à Dieu à travers son tout nouveau clip "Sant Na".

10.02
Trafic de visa: Coumba Gawlo, injustement citée dans cette affaire

Injustement citée dans une affaire de trafic de visa, Coumba Gawlo dénonce "ces pratiques diffamatoires."

10.02
Adja: nominée comme femme étoile au African Woman Leadership

Nominée comme femme étoile au African Woman Leadership, Adja se dit profondément reconnaissante pour ce choix portée sur sa modeste personne.