Ngaaka Blindé et Khadim Thiam libérés: les faits

Baba Ndiaye alias Ngaaka Blindé et son ami Khadim Thiam obtiennent la liberté provisoire. Ils seront fixés sur leur sort le 27 décembre 2018.

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

C'est vers 11h 40 mn que les deux détenus sont rentrés dans la salle, Ngaaka Blindé habillé d'un caftan vert et noir pour Khadim Thiam. Après leurs présentations devant le juge, s'en est suivi une série de questions réponses entre l'avocat de l'Etat et les détenus ; puis les avocats de la défense et leurs clients.

 Dans leurs explications, le rappeur Ngaka blindé de même que Khadim Thiam précisent que leurs intentions n'ont jamais été de mettre en circulation ces faux billets. Prenons la parole Khadim Thiam a d’ailleurs affirmé que c'est sur Google qu'il a obtenu les images de billet imprimé via son. Il rajoute d’ailleurs que ces billets étant imprimé sur du papier A4, n’ont aucune ressemblance avec les coupures en circulation au Sénégal.

Abondant dans le même sens, Ngaaka Blindé a confirmé les faits tout en précisant que ces copies de billet de banque étaient destinées au tournage de son clip "argent, papa, maman et maison" qu'il préparait depuis le mois de novembre, un mois après son arrestation.

Après avoir fait écouter le son à son réalisateur Yang Fresh et à son staff, l’idée qui émergée pour le tournage du clip était d’ailleurs celui de l’utilisation des billets de banque.

 

C'est en ce sens, qu'il a demandé à son ami étudiant, Khadim Thiam de lui faire des photocopies de billets. Plus loin dans son propos le rappeur n’a pas hésité d’exprimer son regret :

 

"Si je savais que la photocopie de ces billets était un crime ; je ne l'aurais pas fait", révèle Ngaka Blindé ".

 

 Avant d’ajouter

« Dans notre métier, nous essayons toujours de bien faire pour satisfaire notre public »,

 

 Un argumentaire du rappeur qui a été bien appuyer et étayer par ses avocats qui à travers des preuves tangibles composés de messages entre Ngaaka Blindé et son réalisateur et des supports papiers du synopsis du clip pour une relaxe pure et simple du rappeur.

Concernant la femme qui s'était présentée au poste de police pour accuser Ngaaka Blindé des faits qui lui sont rapprochés ;  le rappeur éclaire notre lanterne

 "Le commissaire m'avait demandé de lui ouvrir mon téléphone qui était éteint. Vu que le téléphone était faible, je lui ai laissé mon code car mon appareil ne contient aucun document ou dossier illicite. Plus tard, j'ai demandé au commissaire le motif de cette requête. C'est à partir de ce moment qu'il m'a expliqué qu'une dame s'était présentée au poste de police pour l'accuser mais qu'elle est revenue pour retirer ces propos. La femme a finalement assuré qu'elle ne me connaissait même pas. Personnellement, c'est de cette manière que j'ai eu échos de cette histoire mais je n'ai même pas rencontré cette femme," précise le rappeur qui répondait aux questions de l'avocat de l'Etat.  Ce dernier étant dans son rôle de défenseur de l'Etat du Sénégal et de son économie informe et alerte que le simple fait de reproduire des billets de banque sur n'importe quel support, est un délit et loin un crime.

Pour l'avocat de l'Etat, de tels actes "Sape la confiance de la monnaie, ça touche le consommateur parce que ça entraîne l'inflation et ce réseau de reproduction de billet de banque ont un lien étroit avec les réseaux de criminalité qui utilise cette monnaie pour le terrorisme".

Au terme de sa plaidoirie, il demandera que la peine maximale soit appliquée sur les deux jeunes hommes avec une 50 millions de dommages et intérêts.

Baba Ndiaye alias Ngaaka Blindé et Khadim Thiam respectivement âgés de 24 ans et 28 ans sont poursuivis pour un délit de falsification et de mise en circulation de faux billets de banque. Le rappeur a été arrêté dans la nuit du 18 au 19 décembre devant le domicile de son ami et frère Idrissa Sèye.

10.02
Trafic de visa: Coumba Gawlo, injustement citée dans cette affaire

Injustement citée dans une affaire de trafic de visa, Coumba Gawlo dénonce "ces pratiques diffamatoires."

10.02
Adja: nominée comme femme étoile au African Woman Leadership

Nominée comme femme étoile au African Woman Leadership, Adja se dit profondément reconnaissante pour ce choix portée sur sa modeste personne.

09.02
Ko Prip Dip: il reçoit le prix du meilleur rappeur

Ko Prip Dip élevé par sa localité qui lui attribue le prix du meilleur rappeur au Pik’Art Awards 2019.